Le nouveau décret du RE2020 qui impactera l’immobilier ancien

Le décret de la réglementation environnementale 2020 qui devrait être mis en vigueur en cet été, concernait au départ, le secteur de l’immobilier neuf. Mais depuis quelques mois déjà, un nouveau volet concernant l’immobilier ancien a été aussi élaboré. Qu’en est-il réellement de ce nouveau décret et quelles sont les conséquences que cela pourrait engendrer sur l’immobilier ancien ?

Quelles sont les raisons justifiant la mise en vigueur de la RE2020 ?

Même si les autorités françaises aimeraient bien que d’ici 5 ans, l’on puisse enregistrer une consommation énergétique décarbonée à 100%, certains objectifs immédiats sont en vue. Il s’agit entre autres de :

L’amélioration de l’impact environnemental des bâtiments

L’objectif pour lequel la RE2020 a été créée, est la réduction considérable des effets polluants qu’ont les bâtiments sur l’environnement. L’indice de carbone produit sera par exemple très considérablement diminué. Pour y arriver, les nouvelles constructions sont celles qui sont le plus attaquées par la RE2020.

 En effet, il est plus facile d’exiger l’achat des équipements et l’installation des appareils modernes (qui respectent plus la santé de l’environnement) lorsqu’il s’agit d’une nouvelle construction, que lorsqu’il s’agit d’une ancienne construction (où un investissement dans les équipements et matériaux mis en cause ont déjà été effectué). A voir l’ampleur avec laquelle les nouveaux bâtiments sortent de terre, il fallait trouver une solution pour réduire cette production criarde de carbone souvent engendrée, sans pour autant empêcher les projets immobiliers de s’accomplir.

Dans le secteur de l’immobilier, un certain équilibre peut désormais être envisagé d’ici quelques années entre les émissions et les absorptions des gaz dans l’environnement.

L’amélioration du confort thermique des occupants des bâtiments

Le confort énergétique constitue également l’un des objectifs pour lesquels la RE2020 a été mise en vigueur. Cette loi permettra d’avoir des indices énergétiques meilleurs, aidant à mieux faire face à chaque saison de l’année. En hiver par exemple, vous n’aurez plus à forcément utiliser des chauffages archaïques pour se réchauffer, ce qui se fera sans aucun doute sur le montant de votre facture électrique.

En gros, la RE2020 a pour but de satisfaire les investisseurs immobiliers, tout en s’assurant de protéger l’environnement. Avec ces normes mises en place, les bâtiments construits sont plus aptes à offrir un certain confort adapté aux différentes conditions climatiques qui ne cessent de changer.

Pour ne pas avoir à aller à la destruction des anciens bâtiments, la RE2020 a aussi établi certaines règles à appliquer pour les vieux bâtiments, afin d’être néanmoins en accord avec les nouvelles décisions.

Les nouvelles décisions qu’implique la RE2020

Avec la RE2020, la production annuelle de carbone ne devrait pas excéder 4 kg par m² lorsqu’il s’agit d’un logement individuel, et 6 kg/m², lorsqu’il s’agit des logements collectifs. Les matériaux ou équipements biosourcés devront être ceux qui seront utilisés désormais pour les constructions.  

Que dit la RE2020 par rapport aux anciens bâtiments ?

En générale, la RE2020 dit que tous les nouveaux bâtiments à construire ou qui sont en train d’être construits, doivent permettre une autoproduction de l’énergie et une réduction de la consommation énergétique. Cela concerne surtout les travaux d’isolation, le matériel de chauffage et beaucoup d’autres choses. Pour faire court, tous les travaux abordant le côté thermique du bâtiment sont concernés.

Pour donc amener les anciens bâtiments de type G et autres à rester exploitables, malgré les nouvelles normes, la RE2020 permet à ce que des travaux de rénovation essentiels soient faits. A ce propos, des aides sont même mises à disposition des propriétaires, pour pouvoir respecter la nouvelle réglementation immobilière. Ne pas respecter ce volet de la RE2020 concernant l’immobilier ancien peut conduire à certaines conséquences.

Quel est l’impact de la RE2020 sur l’immobilier ancien ?

Comme impact de la RE2020 sur l’immobilier ancien, il y a :

– l’obsolescence très rapide des anciens bâtiments par rapport aux nouveaux bâtiments.

– la création de nouvelles dépenses immobilières vis-à-vis des propriétaires d’anciens bâtiments. En effet, ces derniers seront obligés d’acheter de nouveaux matériaux pouvant aider à respecter les nouvelles normes thermiques. Or, pour avoir des matériaux de bonne qualité, il faudra prévoir un budget assez conséquent.

La RE2020 rendra moins confortable et non recommandable, les anciens bâtiments. Si ces bâtiments sont dans le locatif, les propriétaires ne pourront plus augmenter le montant des loyers quand il le faut, à moins que les travaux de rénovation et régularisation des indices thermiques ne soient faits. Quant aux bâtiments classés dans la catégorie F, ils ne pourront plus du tout être mis en location d’ici 2028. Cependant, si avec les travaux de rénovation la consommation d’énergie atteint un seuil maximal de 330 KW, alors la remise en cause de la location peut être reconsidérée.

Avec la RE2020 en vigueur, vivre dans un bâtiment ancien reviendra plus compliqué et plus cher que la vie dans un bâtiment neuf. Les bâtiments anciens perdront en demande (surtout le locatif), ce qui impactera considérablement l’investissement dans l’immobilier ancien. Pendant longtemps, certains ont toujours préféré investir dans l’ancien car ils pensent que c’est plus bénéfique. Mais avec la RE2020, les avis risquent de changer puisque le plan financier n’est plus le seul aspect à regarder.

En d’autres termes, la RE2020 va considérablement diminuer la valeur de votre bien (appartement, immeuble, etc), lors des transactions de vente si ce dernier est ancien.

Quels sont les avantages de la RE2020 ?

Les conséquences ou impacts que la RE2020 a sur les anciens bâtiments ne sont pas négligeables. Mais si l’on regarde le côté positif, on ne peut ignorer le fait que ces normes permettront aux locataires comme aux propriétaires, de profiter d’un confort incroyable à chaque période de l’année. L’environnement se portera de mieux en mieux grâce à la réduction de la production du CO2 et les coûts énergétiques seront revus à la baisse, grâce à l’utilisation des énergies renouvelables.

Les investisseurs devraient donc être plus prudents au moment de faire leurs transactions. Une attention particulière devrait être portée sur les bilans énergétiques si l’on veut que son investissement soit rentable d’ici quelques années.

Vous voulez en savoir plus sur l'immobilier ?

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez acheter mon livre, qui détaille l’essentiel de l’investissement immobilier.

Vous pouvez aller dans la rubrique livre ou directement accéder via ce lien :

 
5/5
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire