Qu'est-ce qu'un Investissement locatif

Le calcul de rentabilité permet de révéler si cet investissement est rentable.

Ils existent en général : un bien en copropriété et l’autre, qui ne l’est pas. En effet, pour un bien qui n’est pas en copropriété, vous n’avez pas de charges collectives, alors qu’en copropriété, un propriétaire doit participer aux charges, tout comme le locataire. Le propriétaire peut aussi participer à la gestion de sa copropriété.

Il existe un autre moyen d’investir dans le locatif, via une société foncière, que ce soit une SCI (société civile immobilière) ou une SAS (société par actions simplifiée), soumise à l’impôt sur les sociétés (IS). Les sociétés dites foncières permettent d’avoir des avantages fiscaux et une protection du patrimoine personnel.  

Remarque : un investissement immobilier est considéré comme rentable si le taux de rentabilité brut est supérieur à 7 %.

 

L’investissement locatif, comme l’indique son titre, consiste à acheter un bien immobilier (appartement, maison, parking, cave, local commercial ou encore immeuble avec plusieurs lots) destiné à être loué à un tiers. Le bien peut relever de l’ancien comme du neuf, avec la présence d’un locataire ou bien encore vide à l’achat. En grande majorité, les investissements locatifs se font via un crédit bancaire. Les loyers permettent de rembourser une partie du crédit ou la totalité du crédit. Rembourser la totalité du crédit permet de dégager du bénéfice (dit cash-flow) pour un très bon investissement.

De plus, lors de la revente, il peut y avoir une plus-value, ce qui est bénéfique, car vous gagnez de l’argent par rapport à l’achat.

Il existe un calcul de rentabilité pour connaître celle d’un investissement. Pour la calculer avant un investissement locatif, il faut retenir qu’il en existe trois :

   la rentabilité brute;

   la rentabilité nette;

   la rentabilité nette nette (après impôts).

 

Quel régime fiscal choisir ?

Le régime fiscal pour de la location dépend de plusieurs critères, dont celui dit de location vide (appelée aussi nue) ou meublée. Pour de la location vide, les revenus seront fonciers. Pour un meublé, il s’agira d’un régime sur les bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le choix des différents régimes se fait en partie par le revenu que nous procure la location.

Nous pouvons aussi bénéficier d’avantages fiscaux par de la défiscalisation sur du neuf ou de l’ancien.

À noter que cet investissement locatif peut se faire par l’achat direct de bien immobilier neuf ou ancien, ou encore par l’achat de parts de société civile de placement immobilier (SCPI).

Vous voulez en savoir plus sur l'immobilier ?

 

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez acheter mon livre, qui détaille l’essentiel de l’investissement immobilier.

Vous pouvez aller dans la rubrique livre ou directement accéder via ce lien :

fzlitni.com/livre

 
5/5
Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur linkedin
Partager
Partager sur email
Envoyer

Laisser un commentaire